01 53 42 18 18
Partager sur Twitter

Les origines sociologiques de la Transformation digitale, et son renforcement par les technologies

Les études montrent que les effets systémiques de la globalisation, de la financiarisation de l’économie des années 80, de la chute du mur Est-Ouest, ont conduit à une mutation des valeurs et à de nouvelles attentes sociologiques fortes.

Ce sont ces aspirations et besoins latents qui ont fait le lit d’une appropriation à grande échelle des technologies « digitales ».

Des technologies « digitales » participatives sont venues répondre à un besoin d’expression d’opinions des masses face à des décisions politico-économiques déconnectées de leurs attentes, de leurs besoins, de leurs aspirations et valeurs réelles.

Cette capacité à s’exprimer et à être entendus largement est venue :

  • rééquilibrer les rapports de force entre individus et organisations (« empowerment » du client-citoyen),
  • renforcer les exigences de cohérence et de preuves,
  • assoir des modes de fonctionnement beaucoup plus collaboratifs, horizontaux, peer-to-peer.
  • Des solutions « digitales » facilitatrices sont venues offrir des expériences servicielles utiles et sans coutures (Amazon, Uber, Google…) inscrites dans le quotidien de chacun et le temps réel grâce à la mobilité.

Des solutions tenant si bien compte des usages qu’elles se sont imposées comme les nouveaux standards, venant dans la foulée :

  • disrupter les modèles économiques et les organisations de filières traditionnelles jugées inefficaces ou abusives (ex. tourisme, hôtellerie, « Entertainment », distribution, transport, énergie, etc.),
  • accélérer l’obsolescence des produits, services, marques offrant des expériences lentes, lourdes, compliquées,
  • créer des individus impatients et exigeants qui fuient à la vitesse de l’éclair tout processus et organisation inefficaces

Une multitude de propositions technologiques répond et fait évoluer les usages à toute vitesse, imposant aux entreprises veille, agilité et innovation constante.

Menu